Qui sommes nous |  Activistes  |   Nos blogs  |   Ecrivez-nous

Bureau Régional     Bureau Central

 Tél: (00229) 21320049    Email: abpf@abpf.org

Les travaux de la 28ème Assemblée Générale Nationale de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), se sont déroulés le samedi 09 décembre 2023 au Bénin Royal Hôtel de Cotonou. Au niveau du Conseil d’Administration, Olive OUSSOUGOE a été élue Présidente pour un mandat de trois ans.

PHOTO DE FAMILLE

« Bâtissons ensemble notre autonomie », tel est le thème retenu pour la28ème Assemblée Générale Nationale de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), tenue le samedi 09 décémbre.

Ces assises ont connu la participation des délégués et des volontaires venus de tous les départements du pays. Elles ont permis d’évaluer les actions de l’Association menées au cours de l’année écoulée, d’identifier les forces et les faiblesses, les contraintes, les leçons apprises ainsi que les perspectives appropriées. Au cours des travaux, le Comité des Nominations et de la Gouvernance de l’Association a été présenté. Le plan stratégique 2023-2026 de l’Association a été validé. Le rapport moral de la Présidente du Comité Exécutif National, le rapport financier du Trésorier National comportant une synthèse du Comité National d’Audit Interne et le Rapport d’activité du Point Focal National MAJ ont été présentés et ont fait l’objet de discussions.

La réunion a donné l’occasion aux Volontaires de réaffirmer leur engagement commun envers la mission et les objectifs fondamentaux de l’Association. La cérémonie qui a donné le top des travaux a été ponctuée par quatre allocutions.

 Dans son mot introductif, le Directeur Exécutif de l’ABPF M. Comlan Christian AGBOZO, a rappelé l’importance particulière que cette réunion nationale revêt. « C’est un moment où nous nous réunissons pour refléter notre parcours, célébrer nos réussites et envisager avec optimisme l’avenir de l’Association. Au fil des années, notre engagement envers les familles s’est renforcé. Nous avons œuvré sans relâche pour offrir des services de santé reproductive de qualité, pour promouvoir l’éducation à la santé sexuelle et pour défendre les droits sexuels et reproductifs de toutes et tous.», a fait savoir M. AGBOZO.

VUE PARTIELLE DE L'ASSISTANCE

Il a par ailleurs exprimé sa profonde gratitude envers chaque membre du personnel, chaque volontaire, chaque partenaire et chaque personne qui a contribué, de près ou de loin, à l’accomplissement de la mission de l’Association. « Certes, nos défis restent nombreux, mais notre détermination demeure inébranlable. Ensemble, nous redoublerons d’effort afin d’atteindre nos objectifs et afin d’étendre nos actions pour un impact durable », a fait savoir M. AGBOZO pour finir. Mais avant, il a remercié la Présidente Nationale Mme Judith MAFFON GBEHINTO et tous les membres du Conseil sortant pour leur confiance indéfectible et leur précieux soutien. A son tour, le Président du bureau régional Sud de l’Association, Alban KOUKOUI s’est réjoui du choix porté sur sa région pour abriter cette réunion. Soulignant l’importance de cette Assemblée Générale, il a invité tous les délégués à véritablement participer aux débats afin d’apporter des stratégies innovantes et des actions concrètes pour améliorer davantage leurs interventions en faveur et pour le bonheur des communautés des différentes régions. Se prononçant sur le thème retenu pour cette 28ème AG, il a exhorté les membres à bâtir ensemble leur autonomie.

DIRECTEUR EXECUTIF/ ABPF

Un bilan satisfaisant du mandat sortant

Dans son mot, la Présidente Mme Judith MAFFON GBEHINTO a remercié tous les acteurs, Volontaires et Staff, de l’Association, pour leur détermination, leur engagement sans condition et pour lui avoir accordé leur confiance depuis six ans. Elle est revenue sur quelques réalisations à mettre à l’actif de son mandat, les plus saillantes qui ont considérablement hissé l’Association.

Dans ce registre, elle a souligné que le budget annuel de l’ABPF a doublé en 2021 et 2022 par rapport à 2020 grâce à de nouveaux financements (Financement direct de l’Ambassade des Pays- Bas à travers le projet Psdsr Xwéfa ; RHRN2, Ado Avance, Sa Santé Ses choix avec Rutgers, Access avec UNFPA).

 Plusieurs succès de plaidoyer ont été enregistrés dont la Loi sur la SR ; la mise en place de comité de veille sur les VBG dans plusieurs communes, etc. Le leadership de l’ABPF au Bénin et aux cotés de l’Etat a été renforcé. L’ABPF a apporté un appui technique et financier à plus de 40 organisations de la société civile, à l’Assemblée Nationale du Bénin, l’Association Nationale des Communes du Bénin et au Ministère de la Santé de 2020 à 2023. Elle a été désignée en 2021 par toutes les parties prenantes, organisation nationale chargée du suivi des engagements du Partenariat de Ouagadougou. Les réformes majeures pour une ABPF plus moderne et plus performante ont été mises place. Le déménagement du siège a été fait dans de nouveaux locaux à Vèdoko. Un nouveau plan stratégique 2023-2028 pour l’Association a été élaboré.

PRESIDENTE DU CEN

« Notre gratitude à tous les collègues, volontaires qui ont travaillé d’arrache pieds, avec enthousiasme et conviction dans leurs Régions respectives à l’obtention de ces résultats. Notre rencontre de ce jour constitue également le reflet de notre engagement de voir l’ABPF prospérer davantage au-delà de notre Gouvernance. Nous avons pour ambition de voir une ABPF plus moderne et plus apte à faire face aux défis liés à notre domaine d’intervention. Nous devons continuer inlassablement le travail dans la perspective de rendre pérennes les activités de notre Institution», a fait savoir la Présidente du CEN avant de témoigner la gratitude de son équipe à tous ses collègues volontaires pour l’obtention de ces résultats.

REPRESENTANTE DE LA DDS DU LITTORAL

Ouvrant ces assises, Mme Karamatou BANGBOLA, représentante de la DDS du littoral, a salué et félicité l’Association pour ses efforts dans le domaine de la santé de reproduction depuis des décennies aux côtés du Ministère de la Santé pour le bien-être des populations. Elle a réitéré l’engagement de la Direction Départementale de la Santé du Littoral à toujours accompagner les actions de l’Association.

LES MEMBRES DU CONSEIL D'ADMINISTRATION

Mentionnons que l’ABPF a pour principal objectif de contribuer d’une part, à l’amélioration qualitative de la santé sexuelle et de la reproduction des populations vivant au Bénin, et de contribuer d’autres part, à faire respecter les droits des femmes, des hommes, des jeunes et autres personnes vulnérables d’effectuer des choix libres et informés en ce qui concerne leur santé sur le plan de la sexualité et de la reproduction.

Les 04 et 05 Novembres 2023, l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) a procédé à la mise en place des conseils régionaux dans ses six régions : Nord-Est, Nord-Ouest, Centre, le Sud-Ouest, Sud-Est et le Sud.

Rappelons que chaque trois ans, l’ABPF renouvèle ses bureaux tant au niveau régional que national à l’occasion des assemblées générales régionales et nationale.

Les travaux de ces assises au plan régional ont permis de faire le bilan des activités menées depuis 2020 par les différents bureaux régionaux, par les points du Mouvement d'Action des Jeunes (MAJ) et ont permis également de faire le point des activités au plan financier.

Ce grand rendez-vous a connu la présence de plusieurs autorités communales et/ou de leurs représentants qui ont procédé au lancement officiel desdites assemblées.

 

Nouveau Conseil Régional Nord-Ouest  

Nouveau Conseil Régional Nord-Ouest  
  • Présidente : Madame Simadari FARA 
  • Trésorière : Monsieur  Michaël YOKOSSI
  • Rapporteur : Madame Gisèle COUTICHA 
  • Chargé de programme : Madame Rosemonde YOKOSSI 
  • Représentante jeune : Monsieur  Xavier AINADOU

 

Nouveau Conseil Régional Nord-est  

Nouveau Conseil Régional Nord-Est
  • Président : Monsieur  Youssouf Séro KORA
  • Trésorière : Madame Richidatou Ganigui DAFIA 
  • Rapporteur : Monsieur  Houchamou Lafia Bio YERIMA
  • Chargé de programme : Madame Tenna TEPA 
  • Représentante jeune : Madame Zaharatou BONI ZIME 

 

Nouveau Conseil Régional Centre  

 

Nouveau Conseil Régional Centre
  • Président : Monsieur Cyriaque CHABI 
  • Trésorière : Madame Gisèle GBEHOUN 
  • Rapporteur : Madame Patricia Fatima AGBANSOTON 
  • Chargé de programme : Madame  Victoire HOUDOTE
  • Représentante jeune : Monsieur Périn GBAGUIDI 

 

 Nouveau Conseil Régional Sud

Nouveau Conseil Régional Sud
  • Président : Monsieur  Alban KOUKOUI
  • Trésorière : Madame Viviane Daassi 
  • Rapporteur : Madame Irène MITCHAÏ 
  • Chargé de programme : Monsieur  Maurice GBEMENOU
  • Représentante jeune : Madame  Émeraude AMOUSSOU

 

Nouveau Conseil Régional Sud- Ouest


Nouveau Conseil Régional Sud- Ouest
  • Présidente : Madame Cica Colombe TOHOUN 
  • Trésorière : Madame Nadège ABOH 
  • Rapporteur: Madame  Afiavi Reine Elisabeth KASSEHIN
  • Chargé de programme : Madame  Jeannette BOSSOU
  • Représentante jeune : Monsieur  Cyrille NOUMADO

Nouveau Conseil Régional Sud- Est

Nouveau Conseil Régional Sud- Est 
  • Présidente : Madame  Anne-Marie MIKPONHOUE
  • Trésorière : Monsieur Christian AHOUANDJEDE 
  • Rapporteur : Madame  Chimène AZAGBA
  • Chargé de programme : Madame  Louise ZOUMENOU
  • Représentante jeune : Monsieur Mahougnon Paterne BOGNIDE 

Une nouvelle équipe pour de nouvelles perspectives!

Cadres de l’Agence Nationale des Soins de Santé Primaires (ANSSP), et de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF), personnes ressources, représentants des Organisations de la Société Civile intervenant sur les questions liées à la Santé de Reproduction, jeunes… sont réunis à Grand-Popo les 5 et 6 octobre 2023 pour atelier de présentation du guide de langage adapté sur les services d’avortement sécurisés.

PHOTO DE FAMILLE

L’objectif de la rencontre organisée par l’ABPF sur financement du projet PSDSR-XWEFA est de recueillir les observations sur le draft du guide, de tracer les plans de mise en œuvre des recommandations et de sa vulgarisation.

Fruit d’un partenariat entre 2 organisations que sont Engender Health et l’ABPF, le document a été proposé avec l’appui de l’Agence Nationale des Soins de Santé Primaires (ANSSP) et d’une équipe de consultants sur la base de la revue documentaire existante.

« Après le vote de la nouvelle loi, il était important de se doter d’outils appropriés pour disséminer cette loi au sein de la communauté. », dira M. Comlan Christian AGBOZO, Directeur Exécutif de l’ABPF.

DIRECTEUR EXECUTIF/ ABPF

En effet, après le vote de la loi N°2021 – 12 du 20 Décembre 2022 modifiant et complétant la loi n° 2003 – 04 du 03 Mars 2003 relative à la santé sexuelle et à la reproduction, sa promulgation et la prise des décrets, il était important de se doter d’outils appropriés pour disséminer le document au sein de la communauté. Le Directeur Exécutif ajoutera qu’il est « important de se mirer pour avoir une approche et les mots à utiliser pour ne pas rester dans la stigmatisation ».

Madame Pascaline AGOUNLETY de l’ANSSP ira dans le même sens ; tous les acteurs doivent avoir le même langage pour que « les communautés comprennent le message lors des sensibilisations ».

VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS

Il faut noter que le guide a été conçu pour :

  • ● outiller les organisations et autres acteurs dans la conception et la vulgarisation de leurs supports de communication sur l’avortement ;
  • ● proposer aux parties prenantes (y compris les professionnels de santé) des termes plus efficaces et adaptés pour parler de l’avortement et
  • ● fournir des orientations pour communiquer clairement et sans stigmatisation sur la question de l’avortement au sein des communautés.

La rencontre a été enrichie par des travaux de groupes après la présentation du contexte de l’élaboration du guide.

A la fin de la rencontre une feuille de route de communication sera élaborée pour aider les organisations dans la vulgarisation du document.

Le 02 novembre 2023, s’est ouvert simultanément à Lokossa, Klouékanmé et Parakou un atelier de formation des formateurs pour la mise en place de «l’École des Parents».

PHOTO DE FAMILLE AVEC LA PRESIDENTE NATIONALE DE L'ABPF A KLOUEKANME

Cette initiative mise en place par l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) dans les zones d’intervention du projet PSDSR en 2021 avec l’appui de la Direction Départementale des Affaires Sociales et de la Microfinance de l’Atlantique vise à promouvoir le dialogue entre les parents et leurs enfants et à contribuer à maintenir l’harmonie dans le couple.

GUIDE DU DIALOGUE PARENT-ENFANT OFFERT AUX PARTICIPANTS

La rencontre qui s’est achevé le 04 novembre 2023 avait pour objectif principal de renforcer les capacités des formateurs. Ainsi, d’autres ménages pourront également bénéficier de ces notions indispensables pour assurer l’harmonie dans leur couple et l’épanouissement de leurs enfants.

Dans toutes les régions qui ont accueilli la rencontre, les représentants de l’ABPF ont félicité « très sincèrement les Responsables à divers niveaux pour leur vision de développement et de prospérité qui contribuera à améliorer de façon qualitative les conditions de vie de nos familles. »

« Avant d’éduquer un enfant, il faudrait déjà reprendre l’éducation des parents », c’est sur une invite à cette méditation de Claire Élisabeth de Vergennes que le Président de la Région Sud-Ouest a lancé l’atelier, à Klouékanmé.

 

PHOTO DE FAMILLE AVEC LA PRESIDENTE NATIONALE DE L'ABPF A LOKOSSA

Les sessions combinées avec des travaux de groupe ont permis aux participants de connaître et comprendre :

- l’importance du dialogue parent- enfant,

- les caractéristiques des enfants, adolescents et jeunes en fonction des étapes de développement et les déterminants de leurs comportements,

- les droits et devoirs de l’enfant selon le code de l’enfant au Bénin…

-les sessions liées à l’éducation à la santé sexuelle…

LES PARTICIPANTS SUIVANT LA COMMUNICATION D'UN PSYCHOLOGUE

Les communications ont été facilitées par des cadres de la Direction Départementale des Affaires Sociales et de la Microfinance de l’Atlantique (DDASM-ATL), de la Direction de la Famille, de l’Enfant et de l’Adolescent (DFEA) et bien d’autres personnes ressources.

Les différentes communications ont suscité d’enrichissants débats et qui ont trait :

-              A la problématique de la toxicomanie ;

-              A l’intégration à moyen et long terme dans les curricula de formation des classes socioéducatives

-              A la discipline positive

-              A l’intégration dans les curricula de formation des modules relatifs à la déconstruction des stéréotypes du genre

A la fin des différentes présentations, les thèmes de renforcement des capacités des parents ont été présentés, amendés puis validés.  Chaque Commune a procédé au choix des écoles et collèges d’animation de l’école des parents et des fiches techniques ont été validées en attendant de prendre en compte les amendements au niveau de chaque équipe d’animation dans les communes... Il s’agit notamment de :

-              Droits et devoirs des enfants / droits sexuels ;

-              Importance du dialogue parent-enfant.

PHOTO DE FAMILLE AVEC LE DIRECTEUR EXECUTIF DE L'ABPF A PARAKOU

Deux canevas de rapportage des activités qui seront utilisés par les acteurs au niveau des communes ont été présentés aux participants qui y ont porté des amendements.

L’élaboration d’une feuille de route pour faciliter le suivi des activités a mis fin aux travaux de l’atelier de formation des formateurs qui aura duré trois jours.

Avec le soutien de l'Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) le Bureau Régional du Mouvement d'Action des Jeunes de Cotonou (MAJ/Cotonou) organise les 14 et 15 septembre 2023 à l’endroit des nouveaux pairs éducateurs, une formation au siège de l’Organisation à Vêdoko dans le 10ème arrondissement de #Cotonou. L’activité vise à renforcer la compréhension des jeunes volontaires sur leur mission et celle de l’ABPF qui les coiffe.
 
VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS
La rencontre a débuté par des sessions interactives sur le #Genre et la #Violence », les concepts de #diversité et de #relations #interpersonnelles… Les pairs éducateurs ont été encouragés à travailler en groupes pour favoriser une participation active.
Il ressort des échanges que nos différences culturelles, nos croyances religieuses et notre identité biologique... peuvent parfois être des sources de conflit.
 

VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS
Les jeunes présents sont désormais mieux outillés pour faciliter des interactions harmonieuses au sein de leur communauté.
L'atelier a aussi abordé des questions cruciales liées à la Santé Sexuelle et Reproductive, aux Infections Sexuellement Transmissibles, au #VIHSIDA et à la #contraception. Les compétences des participants ont également été renforcées sur la question des droits sexuels #SDSR.
Les sessions ont été facilitées par Vignon Péniel AGONSANOU, Chef du projet Ado Avance Ensemble et Roger Wenceslas TOGNISSO, lead thématique jeune.