Qui sommes nous |  Activistes  |   Nos blogs  |   Ecrivez-nous

Bureau Régional     Bureau Central

 Tél: (00229) 21320049    Email: abpf@abpf.org

Le 9 décembre 2022, dans le cadre de la campagne internationale des 16 jours d’activisme contre les violences basées sur le genre, l'institut National de la Femme (INF), l'Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) ont organisé, conjointement, une Journée de causerie avec les étudiants sur les Violences Basées sur le Genre. C’était sur le Campus Universitaire de Lokossa. L’objectif principal de cette causerie était de sensibiliser et d’informer les jeunes sur les enjeux et les méfaits des violences basées sur le genre et leurs conséquences sur les femmes/filles.

PHOTO DE FAMILLE DES OFFICIELS

Les violences basées sur le genre constituent l’une des violations les plus graves des droits fondamentaux malgré l’existence de plusieurs instruments juridiques et politiques en la matière. Selon les données de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), une (1) femme sur trois (3) dans le monde a subi des violences au cours de sa vie, quel que soit son âge, son pays ou sa classe sociale.

VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS

La campagne internationale des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles qui se tient chaque année du 25 novembre (Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes) au 10 décembre (Journée internationale des droits humains), constitue de ce fait une grande opportunité pour les états, les médias et  les organisations de la société civile, ainsi que les ONG locales et internationales, d’amplifier leur voix et harmoniser leurs efforts pour lutter contre ces violences basées sur le genre.

VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS

C’était donc une excellente occasion pour informer et sensibiliser les jeunes sur les dispositions relatives à la prévention et la répression du harcèlement sexuel en milieu de formation. La communication fut assurée par la Secrétaire Exécutive de l’INF, Mme Huguette BOKPE GNACADJA.


Mme Huguette BOKPE GNACADJA.

 

Les étudiants ont eu également droit à une communication faite par Méola YAHOUEDEOU, Trésorière Nationale du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ) sur la question  de la « vie sexuelle responsable ».

Meola YAHOUEDEOU

Un autre moment fort de cette causerie a été l’exercice de questions-réponses qui a permis de noter les préoccupations des étudiants et d’y apporter des réponses.