Qui sommes nous |  Activistes  |   Nos blogs  |   Ecrivez-nous

Bureau Régional     Bureau Central

 Tél: (00229) 21320049    Email: abpf@abpf.org

La campagne « 16 jours d’activisme pour mettre fin à la violence faite aux femmes » est une campagne internationale qui se tient chaque année du 25 Novembre au 10 Décembre et vise à prévenir et éliminer les violences liées au genre. Symbole de la lutte de la femme contre diverses inégalités, l’esplanade de la statue de l’Amazone a servi de cadre ce vendredi 25 Novembre 2022 au lancement officiel de la campagne.

La commémoration des 16 jours d’activisme offre l’opportunité d’attirer l’attention individuelle et collective, sur la nécessité d’aborder la question des violences faites aux femmes et aux filles. Représentant l’autorité communale, M. Randyx Romain AHOUANDJINOU dans son mot de bienvenue a félicité le gouvernement béninois dans son ambition de faire reculer les violences faites aux filles et aux femmes et dissuader les auteurs qui freinent l’émancipation de la femme béninoise.

 Le représentant résident de l’UNFPA M. TIEMOKO Richmond, représentant du groupe des Partenaires Techniques et Financiers Genre et Protection sociale tout en rappelant le thème de la campagne « Tous les actes … » dira aussi son appréciation et son encouragement pour les progrès réalisés au Bénin et appellera au maintien strict du cap. Rappelons que 69% des femmes au Bénin, disent avoir déjà subi une violence au cours de leur vie. Le représentant résident de l’UNFPA a renouvelé également l’engagement des Partenaires Techniques et Financiers et appelé à la responsabilité de toutes les parties prenantes afin d’agir pour prévenir la violence.

Présente également à la cérémonie, l’Honorable Mme Claudine Afiavi PRUDENCIO, la présidente de l’Institut National de la Femme dont l’un des objectifs est la lutte contre toutes les formes de discrimination et de violence à l’égard de la femme a fait un rappel sur la gigantesque plaie que constitue les Violences Basées sur le Genre (VBG) et qui enlève à notre humanité ce qu’elle a de plus cher. Actes inhumains et dégradants, les violences faites aux femmes et aux filles déshumanisent le monde. Il ne s’agit ni d’un phénomène abstrait ni d’un phénomène insaisissable. L’arsenal juridique des répressions est désormais très bien fourni dans notre pays. Il est nécessaire que chaque individu s’engage pour combattre et vaincre la dure carapace du phénomène des VBG, dira t-elle.

Dans son discours officiel de lancement de la campagne, la Ministre des affaires Sociales et de la Microfinance, Mme Véronique TOGNIFODE énoncera la volonté de l’Etat béninois pour son engagement dans cette lutte.  Pour elle, il est opportun et urgent de briser la chaine du silence et de l’impunité. Reconnaître, refuser et combattre les VBG sur toutes ses formes permettra de rendre le monde plus agréable et de l’ « oranger ». Mme TOGNIFODE n’a pas manqué de remercier tous les Partenaires Techniques et Financiers, la collaboration bilatérale et multilatérale et les diverses organisations pour leur travail et lutte acharnés afin de bannir le fléau que constitue les VBG.   

La cérémonie a pris fin avec la visite des autorités sur les différents stands installés dont entre autres celui de la coalition ABPF, ABMS et CARE BENIN-TOGO.

La Présidente Nationale de ABPF a été distinguée lors de l’Assemblée Générale de IPPF , la Fédération Internationale pour la Planification Familiale qui se tient à Bogota en Colombie.
 
Ce prix récompense l’esprit d’initiative, le leadership, la capacité de mobilisation, l’innovation…
 
A travers cette distinction, c’est l’ABPF qui est ainsi honorée pour toutes ses actions et sa contribution permanente à la promotion et au bien-être de la population béninoise.
Rappelons que cette AG de l’IPPF marque le 70ème anniversaire de la plus grande organisation de défense de la santé et des droits sexuels et reproductifs. C’est l’Association Membre Profamilia Colombia, qui accueille les délégués du 21 au 25 novembre 2022.

L’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) a participé à la Foire de la Santé 2022 organisée par l’unité médicale de l’Ambassade des États-Unis au Bénin.


L'équipe de l'ABPF en compagnie de son Excellence l'Ambassadeur

Ce mercredi 16 Novembre 2022 a lieu la 6ème édition de la foire de la Santé sur l’esplanade de l’Ambassade des États-Unis au Benin.

La clinique mobile de l'ABPF

Ce rendez-vous a regroupé plusieurs organisations non gouvernementales, associations et entreprises œuvrant pour le bien-être de la population sur le territoire national.

La Responsable de la Clinique de Référence Nationale de ABPF prête pour l'offre de services

Placée sous le thème <<Wellness-Fitness and Prévention>>, cette foire a pour objectif principal de mettre en contact tous les employés de l’Ambassade des États-Unis au Bénin avec les cliniques ou structures offrant les soins de la santé.

...Effectivité de l'offre de services

Outre ABPF, plusieurs autres structures ont participé à cette foire.

Le lundi 21 novembre 2022 s’est ouverte à Bogota en Colombie, l’Assemblée Générale de l’IPPF, la Fédération Internationale pour la Planification Familiale. L’événement marque le 70ème anniversaire de la plus grande organisation de défense de la santé et des droits sexuels et reproductifs.

Notons que c’est l’Association Membre Profamilia Colombia, qui accueille les délégués jusqu’au 25 novembre prochain.

Les membres de l'association hôte

La délégation de chaque pays à ce grand rendez- vous est composée du Président de l’AM, du Directeur Exécutif et d’un représentant de jeunes.

De g. à d; la Prte de l'ABPF, Mme Judith Maffon Gbehinto, le Pdt National du MAJ/ Bénin, Amour VODOUHESSI, le DE/ ABPF M. Comlan Christian AGBOZO

Notons que la participation des jeunes est essentielle à la réussite de l'Assemblée générale qui a lieu tous les 3 ans et qui s’est justement ouverte par le Forum mondial de la jeunesse.

PHOTO DE FAMILLE DES JEUNES

L’Association Nationale des Communes du Bénin (ANCB) a sollicité et reçu de l’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) un appui technique et financier sur son projet PSDR- XWEFA, dans le cadre de son engagement à  accompagner la mise en place d’une stratégie de mobilisation de ressources propres basée sur la mobilisation des forces vives de la commune en faveur de la promotion des Droits en Santé Sexuelle et de la Reproduction (DSSR)pour soutenir les efforts fournis à l’échelle nationale.


PHOTO DE FAMILLE DES PARTICIPANTS

En faveur de cet engagement, la Commune de Toviklin dans le département du Couffo a abrité du 08 au12 novembre 2022, un atelier dont les objectifs premiers sont :

  • d’accompagner les acteurs de la commune dans la rédaction de leur plan de mobilisation de ressources en faveur des DSSR;
  • d’élaborer les outils de conduite du processus de rédaction du plan de mobilisation de ressources au profit des DSSR ;
  • d’harmoniser la compréhension des acteurs sur la santé sexuelle et reproductive au Bénin ;
  • d’analyser la sensibilité des documents de planification (PDC, PAI, PTA et Budget) actuels des communes aux Droits à la Santé Sexuelle et Reproductive;
  • de former les acteurs communaux sur les outils de mobilisation de ressources au profit de la Santé Sexuelle et Reproductive (SSR) élaborés par l’ANCB ;
  • de réaliser le mapping des potentiels acteurs pouvant contribuer au financement des DSSR...
  • VUE PARTIELLE DES PARTICIPANTS

A l’ouverture de la rencontre, les acteurs ont été conviés à donner le meilleur afin que les résultats des travaux soient de qualité et que la commune s’en sort gagnante.

Toviklin étant la première commune à bénéficier de cette expérience dans le département, la réussite de son plan sera une source d’inspiration pour les autres communes qui lui emboiteront le pas.

Les communications étaient axées, entre autres, sur la présentation des principales stratégies de l’ABPF avec les bonnes pratiques engrangées depuis sa création en 1970 en matière d’éducation complète à la sexualité, d’appui aux maternités, de réseautage pour les plaidoyers, de soutien à la jeunesse. Le contexte de la SSR dans la commune de Toviklin et la présentation de la situation des VBG dans la commune ont été particulièrement suivis par les participants. Les différentes activités menées par le centre de santé de Toviklin en matière de promotion de la SSR ont été présentées ainsi que le niveau d’atteinte des indicateurs clés SSR comme la fréquentation dudit centre, les IST/VIH, la planification familiale, les difficultés rencontrées. Les données statistiques sur les différentes violences enregistrées dans la commune ont également été présentées. Il en ressort que les violences à l’égard des femmes sont plus importantes avec une ampleur de la violence psychologique et morale.

Un draft de plan de mobilisation de ressources en santé communautaire a été rédigé en vue de son amendement par le conseil communal et sa mise en œuvre par la mairie.


PHOTO DE FAMILLE DES PARTICIPANTS

Les participants ont souligné que le document ne sera pas un document de plus mais qu’il sera véritablement exploité par les acteurs communaux à divers niveaux. Ils n’ont pas manqué de remercier chaque groupe d’acteurs :  l’ANCB pour l’initiative et l’ABPF pour le soutien technique et financier.