LA PLANIFICATION FAMILIALE SAUVE DES VIES.

  Qui sommes nous |  Activistes  |   Nos blogs  |   Ecrivez-nous

Bureau Régional     Bureau Central

 Tél: (00229) 21320049    Email: abpf@abpf.org

L’ABPF a pour but principal

De contribuer à l’amélioration qualitative de la santé sexuelle et de la Reproduction des populations vivant au Bénin et de contribuer à faire respecter les droits des femmes, des hommes, des jeunes et autres personnes vulnérables d’effectuer des choix libres et informés en ce qui concerne leur santé sur le plan de la sexualité et de la reproduction.

Elle est présente dans tous les départements du Bénin à travers plus de 70 salariés et 600 volontaires dont 400 jeunes regroupés au sein du Mouvement d’Action des Jeunes (MAJ).
 
L’ABPF fournit des services de santé sexuelle et reproductive à travers 8 cliniques fixes, un laboratoire moderne d’analyses biomédicales, une unité d’imagerie médicale ainsi qu’un vaste réseau de services à base communautaire composés en 2014 de 2 cliniques mobiles, 20 cliniques privées partenaires, 55 centres de santé publics et plus de 60 zones animées par 19 ONGs et environ 1000 relais communautaires. 
 
Ainsi l’ABPF, à travers ses activités quotidiennes constitue un acteur stratégique majeur dans la mise en oeuvre des programmes de SR/PF. Ses efforts impactent les prévisions de TPC de nouvelles acceptantes de PF du Plan d’Actions en PF (PAN/PF) à hauteur de 28, 23 % pour l’ensemble de femmes en âge de procréer et à hauteur de 57,88 % si la cohorte réalisée par l’ABPF se retrouve dans l’effectif net de femmes de 15-49 ans. Par ailleurs, en 2014, elle a fourni à travers ses points de prestation de service 1 242 981 services SSR dont 45% fournis aux adolescents et jeunes. La valeur Couple Année Protection était de 93 236.
L’Association Béninoise pour la Promotion de la Famille (ABPF) remercie d’abord le Gouvernement pour toutes les réformes entreprises dans le secteur de la santé en général et celui de la santé sexuelle et reproductive en particulier avec l’introduction à l’Assemblée Nationale du projet de loi modificative de la loi 04-2003 du 03 mars 2003, qui vient d’être votée par les honorables députés que nous félicitons au passage.
Après l'adoption de cette loi sur la santé sexuelle et reproductive, l’ABPF remercie toutes les institutions et les organisations de la société civile qui ont contribué à ses côtés ou dans l’ombre pour gagner ce pari. Nous disposons désormais d'un solide tremplin pour sensibiliser éduquer et continuer nos actions de plaidoyer pour que le Bénin respecte ses obligations en matière de droits humains envers la population en générale et particulièrement envers les femmes et les filles.
Nous continuerons à travailler avec le gouvernement, le réseau des parlementaires pour Populations et Développement, la commission des lois, le Conseil National des Gynécologue Obstétricien du Bénin et les autres partenaires nationaux à cette fin.
Les femmes et filles de notre pays le Bénin disposent désormais du droit de prendre des décisions concernant leur santé et d'accéder aux services appropriés. Le plus urgent à venir se rapporte à la prise des décrets d’application de cette loi.
Nous reconnaissons et saluons la forte implication et l’appui technique de l’ IPPF IPPF Africa Region , de l’ Ambassade des Pays-Bas au Bénin, du Consortium PSDSR , de Rutgers , de l’ UNFPA Benin et de tous les partenaires qui œuvrent avec nous pour l’amélioration des conditions de vies de la population béninoise.
Fait à Cotonou, le 21 octobre 2021
JUDITH GBEHINTO MAFFON
PRESIDENTE NATIONALE